Mots-clés

, , , , ,

Dès le début de notre projet, nous avons identifié le potager comme une de nos motivations majeures. Les raisons en sont simples: au-delà du fait que la culture du potager est une activité de plein air qui nous procure un plaisir certain et participe à nous maintenir en bonne santé physique et psychique (eh oui!!), il s’agit d’avoir des légumes bio frais disponibles, sans coût économique et environnemental superflu lié au transport et à la rémunération de nombreux intermédiaires.

De plus, on peut planter des variétés originaires de la région ou des variétés anciennes pour participer à la sauvegarde de la biodiversité. A cela s’ajoute notre souhait de limiter des déplacements trop fréquents au supermarché qui se trouve à plus de 10 km de la maison… où nous sommes tentés par des produits superflus (surtout moi).

Avec cette douceur et un ensoleillement exceptionnel pour un mois de janvier, nous commençons donc à songer à l’emplacement et à l’organisation du potager. J’ai fait des recherches à ce sujet pensant qu’il existait un « plan de bataille type », mais je me retrouve avec bien plus de questions qu’au départ: quelle taille, quel emplacement, quels légumes (il y a des espèces qui ne se supportent pas mutuellement), quelle disposition ? J’ai vite arrêté de discuter de ces questions avec le reste de la famille, car les réponses obtenues n’étaient pas très constructives.  Si je les écoutais, on ne planterait que des patates et des fraises… en nombre conséquent  par contre!

Me voilà donc seule face à mes questions… Aujourd’hui, j’aimerais savoir quelle est votre préférence concernant le type de potager. Vos remarques postées en commentaires seront aussi les bienvenues!! Selon mes recherches, il existe trois sortes d’organisations possibles:

Le potager en ligne: le « grand classique » – on cultive les légumes sur une ligne avec des allées entre chacune d’elles. Cela engendre une certaine perte de place, mais la rotation des cultures et associations des légumes est facilement organisée.

potager ligne

Le potager en carrés: consiste à cultiver les légumes entre des planches de 1,2×1,2m, divisées en 9 ou 16 carrés. On plante une variété dans chaque carré selon des règles assez strictes, mais cette méthode réduit l’entretien au minimum pour une production optimisée. Par contre, certaines cultures demandant beaucoup de place sont inadaptées pour ce type de potager. Cette méthode s’adapte à tous les types de terrain, puisque chaque carré peut être mis à niveau (terrain en pente) et rempli avec de la terre  importée (terrain trop pauvre pour être cultivé).

potager en carrés

Le potager en parcelles: Le travail d’entretien est facilité car la parcelle est occupée par la même culture (le même soin par parcelle), mais la concentration de la même espèce augmente les risques de maladies et d’invasions de parasites. De plus, à mon avis, on ne rempli pas l’objectif « varier les plaisirs ».

Merci pour vos votes!!

Publicités